Je suis le footballeur masqué : qui es-tu ?

Je suis le footballeur masqué : ok, mais qui es-tu ? Et surtout, que vaut ton livre ? Car tu critiques beaucoup ton milieu, tu permets que mon avis sur ton livre ne soit pas masqué ?

Un footballeur masqué, pour moi, c’est Thiago Silva ou plus récemment Fabregas. Si on remarque, ce sont tous les deux de bons joueurs. Cependant, lorsqu’un footballeur met un masque (ou, plutôt, se cache derrière) pour raconter sa vie et balancer sur le monde du foot, on rigole déjà un peu plus. Vous allez comprendre pourquoi.

Footballeur ou football masqué ?

A coup de déclarations pseudo-tonitruantes concernant le monde du football (notamment autour des soirées où la place des femmes est proche de celle d’un marché), l’auteur nous informe un peu sur les agissements et les codes à tenir dans ce monde. L’auteur lui-même ne se caractérise pas comme un génie du football mais plutôt comme quelqu’un qui a mené intelligemment sa carrière (le footballeur masqué n’est donc pas Anelka). Ayant été un peu sportif à un niveau acceptable (ni dans ce sport et ni à un tel niveau), l’histoire des jalousies et des rangs selon le salaire existe partout. Cela fait partie du jeu et chaque sportif le sait. Comme le dit l’adage: « be the best & f*** the rest ». Cependant, construire une carrière, comme il le mentionne à de nombreuses reprises, cela demande une intelligence et du temps. Et à ce niveau, je ne peux qu’approuver ce que dit le footballeur masqué.

Un footballeur masqué mais pas si discret ?Un livre pour érudit ?

Bien entendu que non. Cependant, je n’ai pas pu m’empêcher de mettre un titre provocateur. Alors, c’est certain, on ne va pas rentrer dans le cliché du footballeur à 2 de QI et qui n’est pas capable d’aligner trois mots pour écrire une phrase. Néanmoins, il faut noter que le nombre de phrases alignant un peu plus qu’un sujet un verbe et un complément tient sur les doigts du corps humain. Ce sont des phrases courtes, agressives et toniques. Cela produit son petit style car le lecteur « vit » l’histoire de ce footballeur masqué au destin plutôt banal. En revanche, la lecture en devient saccadée et c’est parfois difficile de voir le lien entre les phrases d’un même paragraphe. Et je passe sur les répétitions.

Vulgaire et prétentieux

Certaines pensées et réflexions de l’auteur montrent un bon recul sur la société et sur ce sport en général. L’argent brassé y est astronomique et plusieurs tirades sur les médias rendent le livre plutôt savoureux. Cependant, parler d’argent et tout le temps d’argent, taper sur les autres tout en étant protégé par son petit masque, parce que oui, raconter des faits à découvert comme ce billet semble demander un courage extrême, et amener le sexe aussi souvent sur la table (même si c’est bon le sexe), c’est lassant. Surtout lorsqu’on voit la vulgarité émanant des mots choisis de l’auteur. On a le droit également aux leçons de vie et à des phrases magiques dont en voici quelques-unes récupérées sur le site lepoint.fr :

Oublie jamais : l’important, c’est le match, débuter. Être bon ce soir-là. Pas avant. C’est comme pour le cul. La fille est mannequin, enfin elle dit qu’elle l’est. Elle est assez bonasse pour qu’on y croie, en tout cas. Elle a l’air pas trop idiote en plus. Ça ressemble à un dossier haut de gamme. Tu l’emmènes dans un bon resto, enfin un truc à la mode, pas un gastro, ça sert à rien. Tu fais péter un smic en champagne, tu la ramènes en Ferrari et tu files dans la suite d’un palace, elle commence à t’entamer dans la voiture, et là, au moment de lâcher la bagnole au voiturier, t’es tellement à bloc que tu trempes ton calbar Versace. T’as joué le match avant. Qu’est-ce qui se passe ? Tu la revois ? Elle te rappelle ? Pour faire ta lessive ? Tu t’es raté comme une grosse merde. Le foot et la baise, c’est pareil.

Amis poètes bonsoir, et tout le livre se résume à cette phrase. Une fille pas trop idiote, cela signifie-t-il que d’habitude elles le sont ? Ce sous-entendu est tout de même horrible.

Qui est le footballeur masqué ?

Après quelques recherches, il semblerait que l’auteur du livre Je suis le footballeur masqué est Edouard Cissé. Cette information est à prendre avec des pincettes, bien entendu. Si c’est le cas, loin d’être un champion du monde, il a un parcours des plus acceptables et, même si je ne savoure absolument pas ce livre, l’auteur a eu bien raison de vivre avec les avantages qui lui ont été proposés au cours de sa vie de footballeur. On peut uniquement regretter le manque de révélations fulgurantes que l’on espérait et certaines tournures de phrases peu agréables pour la gent féminine. Mais après tout, il parait que le terme starfu**euse existe !

Au final, en terme littéraire, seule la préface est digne d’intérêt. Si vous êtes un grand fan de football, nul doute que ce livre saura vous combler dans des nuits de solitudes. A mon avis, Je suis le footballeur masqué est un opus parfait dans les toilettes pour faire passer le temps. Vous savez, entre Voici, Closer et VSD.

Je suis le footballeur masqué : qui es-tu ?
Un livre par un footballeur et pour les fans de foot.
Style
Intérêts
Informations
On aime bien
  • La lucidité de l'auteur sur certains points
  • Les quelques tacles
On aime moins
  • Le style
  • La place des femmes ?
2.4Note Finale
Note des lecteurs: (4 Votes)
    • http://avisdupublic.net/ @AimeCinema

      Et tu as des soupçons sur ce joueur mystère alors ? Carrière intelligente… Ben Arfa !