Critique – Battle for Skyark

L’humanité se bat pour sa survie dans Battle for Skyark. Découvrez notre critique.

La terre était malade et pour assurer sa survie, l’humanité a bâti une immense arche dans le ciel : Skyark. Mais il n’y avait pas assez de place pour tout le monde. Alors que l’élite avait le droit de rester sur Skyark, les autres furent renvoyés sur terre cependant qu’une nouvelle menace faisait son apparition sur le plancher des vaches : des monstres tuaient et pillaient tout ce qu’ils trouvaient…

Battle for Skyaaaaaaaaaaaargh !

Attention : une certaine part de mauvaise foi apparaît à la fin de l’article.

J’ai découvert ce film avec la bande annonce au cinéma en allant voir Pixels – film que je recommande d’ailleurs – et cela avait l’air sympathique. Mais la vérité fut tout autre, mes amis me disant d’ailleurs qu’il n’y a que moi pour voir ce genre de film.

Battle-for-skyark-line

Battle for Skyark débute par un monologue de Rusty (Garret Coffey), qui raconte l’enfer dans lequel ils vivent. Et pour donner une lueur d’espoir au camp des damnés, il inventa une légende concernant un homme marqué des treize ombres de la honte qui viendra pour les sauver. Mais qu’est-ce qu’une ombre de la honte ?

L’espace d’habitation dans Skyark se réduisit au fur et à mesure de l’augmentation de la population et l’élite de la population prit la douloureuse décision d’expédier les pauvres et les orphelins sur terre malgré les monstres. Une rébellion éclata mais elle fût écrasée et comme punition les enfants des rebelles furent marqués d’ombres de la honte en fonction des « péchés de leurs parents » avant d’être envoyés sur terre. Le fils du leader, Rags (Caon Mortenson), reçut la plus grosse sanction : les treize ombres…

Peu après le début du film, je me suis souvenu d’un dicton : « si ça à l’odeur, la couleur et la texture de la m***e, c’est que c’en est ». J’ai eu cette impression dès la première scène et j’ai persévéré un bon moment avant de jeter l’éponge. Rags, le héros marqué des treize ombres m’a de suite tapé sur le système avec sa fausse mèche de beau gosse et son air pseudo-mystérieux. Ajoutez à cela que seuls des enfants sont encore en vie et Battle for Skyark commence déjà à toucher le fond au niveau crédibilité.

Si cela a l’odeur, la texture et le goût…

En plus de Rags et Rusty, Battle for Skyark possède peu de personnages principaux : Lily (Taylor Coliee) pour le quota de personnage féminin badasse (mais cela ne prend pas) et Skunk, dit Dégueu en VF (Luke Davis) qui apparaît au quart du film et se trouve être totalement insupportable tant il est débile. On ajoute à cela des expressions faciales dignes de Kristen Stewart et un jeu aussi mauvais que la scène de mort de Marion Cotillard dans Batman ou Natalie Portman dans toute sa carrière (désolé, je ne l’aime pas) et nous tombons dans les abîmes qui séparent le nanar du navet. J’ai même eu l’impression que les acteurs – du moins ceux de doublage – n’y croyaient pas !

On saupoudre Battle for Skyark d’une mise en scène catastrophique, d’effets spéciaux minimalistes en-dessous de ce qui était fait dans les années 80, d’une bande son inexistante et vous comprendrez pourquoi ce… « film » est en Direct-to-Dvd. J’en ai vu quelques-uns des Direct-to-Dvd mais je crois définitivement que Battle for Skyark décroche assurément la place de numéro 1 du plus mauvais film qu’il m’ait été donné de regarder.

Pour finir, Battle for Skyark est tellement mauvais que je n’ai même pas réussi à aller jusqu’au bout – ce qui est assez rare pour être souligné – afin de voir s’il y avait quelque chose à sauver. Un petit conseil : ne gâchez pas votre temps ni votre argent avec ce « film ».

Battle for Skyark – Les Bonus

Vous pouvez lire d’autres critiques sur Allocine.

Critique - Battle for Skyark
Battle for Skyark vous fera passer un épisode de l’Inspecteur Derrick pour un chef d’œuvre de jeu d’acteur, d'action et de mise en scène.
Acteurs
Scénario
Mise en scène
Images et son
On aime
  • La bande annonce.
  • J’ai beau chercher, je ne vois pas.
On aime moins
  • Perdre son temps avec « ça » !
  • Des personnages insupportables.
  • Battle for Skyark, tout simplement.
0.7L'avis
Note des lecteurs: (3 Votes)
  • Titre : Battle for Skyark
  • Année de sortie : 2015
  • Style : Science-fiction
  • Réalisateur : Simon Hung
  • Synopsis : Dans un futur proche, la terre est devenue un endroit ruiné et hostile. Menacée par une mystérieuse race de monstres, l'humanité a été forcée de se réfugier sur skyark, une ville construite dans le ciel. Au fur et à mesure que la population a augmenté, l'espace s'est réduit, et seuls les riches ont pu rester, rejetant les pauvres et les orphelins sur la terre. Une révolte est née, mais son leader a été exécuté par les autorités. Son fils, rags, marqué des 13 ombres de la honte est exilé sur la terre où il découvre une prophétie selon laquelle le fils d'un commandant rebelle sauvera le monde. Rags doit maintenant mener ses compagnons orphelins contre une horde de monstres pour retourner sur skyark et y ramener la paix.
  • Acteurs principaux : Caon Mortenson, Garret Coffey, Taylor Coliee.
  • Durée : 1h32