Critique – 7 Wonders et ses extensions

Il n’est plus nécessaire de le présenter, 7 Wonders fait déjà partie des grands hits des jeux de sociétés.

En effet, il s’agit du jeu le plus primé au monde… Et si vous ne me croyez pas, allez faire un tour sur le site de Repos Production l’éditeur du jeu. Alors pour les moins initiés, 7 Wonders est sorti en 2011 (déjà 3 ans??), il a été réalisé par Antoine Bauza qui est sûrement mon auteur préféré. En plus de 7 Wonders, Antoine Bauza nous habitue a du lourd (Rampage, Mystery Express, Takenoko) voir du très très lourd (Ghost Stories, Hanabi, Tokaïdo). Ces jeux pour la plupart présents dans ma ludothèque pourront également faire l’objet d’une critique future plus approfondie. Mais pourquoi revenir sur un jeu déjà vieux de 3 ans? Et bien, tout d’abord pour partager l’envie de jouer à ce « must have » du jeu de société, également pour faire le point sur toutes les extensions sorties, mais SURTOUT pour vous faire découvrir la prochaine nouvelle extension de 7 Wonders que nous avons pu tester au Festival International des Jeux de Cannes. Le jeu de base se joue en 30 minutes (pas la première fois ^^) et il est jouable de 2 à 7 joueurs (un de ces nombreux atouts !).

7 Wonders_boite

La boîte de jeu

Jeu de base

Thème de 7 Wonders

Vous êtes à la tête d’une grande cité symbolisée dans un premier temps par l’une des sept merveilles du monde antique. Alors révisons nos classiques, connaissez-vous ces sept merveilles ? La pyramide de Gizeh, Le colosse de Rhodes, les jardins suspendus de Babylone… bien… le phare d’Alexandrie… effectivement, mais encore? La statue de Zeus à Olympie… et les moins connues… le temple d’Artémis à Ephèse… très bien… et… le Mausolée d’Halicarnasse, parfait nous avons les sept ! Donc je disais que vous êtes à la tête d’une des sept cités et vous devez ni plus ni moins construire la cité qui sera la plus prospère, ce qui en termes ludiques signifie avoir le plus de points de victoires à  la fin de la partie.

Ce thème est extrêmement présent durant toute la partie et vous devrez réellement espionner les cités à votre droite et à votre gauche qui sont les deux cités en concurrence directe avec la vôtre (notamment pour la guerre !) et réagir en conséquence si vous souhaitez prospérer au fil des âges dans 7 Wonders.

7 Wonders_contenu

Le contenu

Déroulement du 7 Wonders

Une partie de 7 Wonders dure 3 âges, qui ne sont pas sans rappeler à tous les « gamers » les âges du fameux jeu vidéo Age of Empire. Chaque âge se termine après six tours de jeux, on commence avec 7 cartes en main, et la dernière est défaussée. Les cités se construisent donc en 18 tours de jeu. Ce qui fait toute la force du gameplay (à mon sens) c’est que tous les joueurs dévoilent leurs cartes de construction au même moment avant de passer le reste de leur jeu à leur voisin de droite ou de gauche en fonction de la rotation qui varie à chaque âge. Donc une fois que vous avez joué votre carte, vous recevez un jeu inconnu venant de vos voisins qui feront tout pour que vous n’ayez pas les bonnes cartes au bon moment. Il va donc falloir faire preuve d’anticipation et savoir prendre les bonnes cartes au bon moment. Il existe 7 couleurs de cartes (marrons, grises, jaunes, rouges, vertes, bleues, violettes) qui représentent chacune un type de bâtiment (ressources, commerce, armée, science, culture et les guildes). Une cité prospère sera une cité présente sur tous les fronts. Il est rare de voir une cité gagner avec un seul type de bâtiment (sauf avec la science si les cités voisines ne font pas leur boulot…). Ensuite, les merveilles, à quoi servent-elles ? En fait, chaque merveille possède des emplacements de cartes qui vont permettre, si vous le voulez, de convertir une carte de votre jeu en étape de merveille. Ceci peut servir de complément stratégique soit pour améliorer une carte de votre jeu, soit pour cacher une carte inutile pour vous mais qui aurait pu donner des points à vos voisins.

Bref, vous l’aurez compris 7 Wonders possède un déroulement extrêmement fluide et beaucoup d’interactions avec vos voisins.

7 Wonders_partie

Exemple d’une citée en fin de partie

Première extension de 7 Wonders – Les leaders

Ce premier pack d’extension à 7 Wonders va rajouter un tour de jeu à chaque début d’age pour permettre de jouer un nouveau type de carte, les cartes blanches Leaders. Les leaders à 7 Wonders représentent des personnalités qui viendront embellir votre citée au fil des ages par leur différentes actions. Il est par exemple possible d’avoir Louis Armstrong, Stevie Wonder ou encore Cléopâtre pour vous aider à maximiser vos points. Toutes les cartes leaders s’achètent avec des pièces d’or et non des ressources comme les autres cartes, il va donc falloir être plus économe pour maintenir votre stratégie sur les 3 ages. Les pouvoirs sont : soit immédiats (gain de pièces d’or), soit sur le long termes (cumul de tel ou tel type de carte). Pour ceux qui connaissent 7 Wonders, les leaders sont proches des cartes de type guildes, à savoir qu’ils donnent souvent des points en fonction de ce que vous construisez dans votre cité.

C’est donc trois tours de jeu qui se rajoutent à vos parties et on passe d’un jeu de 30 minutes à 45 minutes et toujours de 2 à 7 joueurs. Ce pack permet également d’avoir de nouvelles cartes guildes et une nouvelle merveille : le Colisée.

Deuxième extension de 7 Wonders – Les Cities

Ce deuxième pack d’extension rajoute les cartes Cities dans votre jeu qui sont des cartes noires (donc d’un nouveau type). A chaque age, il n’y a qu’une carte noire par joueur autour de la table donc si une carte vous intéresse, ne la laissez pas passer. Ces cartes sont souvent bien plus puissantes que les autres cartes du jeu de base. Elles sont là pour déstabiliser le jeu, et peuvent être difficiles à anticiper. Par contre elle sont piochées aléatoirement à chaque partie ce qui fait que ce ne sont pas toujours les mêmes qui sont en jeu. Ces cartes apportent des nouveaux pouvoirs comme : la défausse de pièces d’or (les joueurs peuvent maintenant être endettés à hauteur d’un point de victoire en moins par pièce d’or non payée!), la copie de symboles scientifiques dans les cités voisines, la diplomatie (moyen d’esquiver les batailles) …

Dans ce pack vous recevrez également de nouveaux leaders, 4 nouvelles merveilles et de nouvelles cartes guildes pour également grossir vos decks du jeu de base. Chaque joueur possède maintenant 8 cartes en main en début d’age, on est toujours sur une formule en 45 minutes mais on passe à une jouabilité de 2 à 8 joueurs. Également, la grosse nouveauté de cette extension est la possibilité de jouer en coopération en binômes qui apporte une réelle nouveauté dans le gameplay. Vous ne serez plus un contre deux (voisins de droite et de gauche) mais deux contre quatre (binôme de droite et de gauche) et chaque binôme discute autant qu’il le souhaite ce qui fait qu’il n’y a plus trop de discussion collective mais on se retrouve uniquement à parler discrètement à son binôme pour élaborer une stratégie permettant de pourrir les autres joueurs. C’est très très fun à jouer!!!

Troisième extension de 7 Wonders – 10 merveilles supplémentaires

Beaucoup moins riche en contenu mais également moins cher (quoique cher pour ce que c’est!) ici vous obtiendrez 10 nouvelles merveilles pour varier vos plaisirs et arrêter de prendre uniquement le colosse de Rhodes pour pourrir vos voisins à l’armée :). Vous pourrez jouer le Manneken-Pis, la grande Muraille de Chine ou encore le fameux Stonehenge pour n’en citer que trois. Les cartes sont très jolies à voir, c’est agréable d’avoir du changement mais il faut savoir que sur la toile vous avez également un petit site internet qui regroupe d’innombrables extensions non officielles de 7 Wonders made by Gus and Co (une petite mine d’or pour les fans!).

Quatrième extension (sortie prévue en juin 2014) – Babel

En vérité dans cette extension, il y aura 2 nouvelles « petites » extension. Mais l’extension principale est la Tour de Babel, où les joueurs s’efforceront de construire une nouvelle merveille ensemble, c’est pas beau l’entraide ? enfin bref… Donc cette extension de 7 Wonders se présente sous la forme de tuiles en forme de morceaux de camembert. 4 tuiles donneront donc un étage de la tour. Les tuiles valides seront les tuiles visibles, toutes celles recouvertes perdront leur validité. Chaque joueur pourra, pendant son tour de jeu, défausser une carte pour mettre une tuile pour construire la tour de Babel. Cette tuile sera une nouvelle loi, positive et/ou négative suivant les joueurs, mais valable pour tous les joueurs car nul n’est censé ignorer la loi !! (malheureusement comme dans la vraie vie, on oublie vite…)

Pour y avoir joué je peux vous dire que ces nouvelles lois amènent pas mal d’aléas… Le joueur malin saura jouer en fonction des malus et bonus mais les lois sont très difficiles à gérer. On a donc ici un chamboulement du gameplay et cette extension rendra le jeu beaucoup plus chaotique.

Je n’ai pas testé personnellement la deuxième extension mais je sais qu’elle se présente sous la forme de bâtiments ou de « maisons de chantier » pour la construction de la tour de Babel, au nombre de un par âge. Il s’agit d’une taxe qu’il faudra s’acquitter en plaçant un de ces pions sur un des bâtiments pour pouvoir profiter du bonus et/ou surtout éviter le malus !! Mais ce sera la course car si une personne commence le chantier alors le dernier aura un gage. Enfin cette extension reste encore en phase de réflexion et sa sortie est prévue en mai ou en juin 2014.

Critique - 7 Wonders et ses extensions
7 Wonders reste à l'heure actuel mon jeu préféré parmi un grand nombre de jeux testés. Il a la force du gameplay, la fluidité et la dimension stratégique dosés à la perfection d'après moi.
Thème
Fluidité de jeu
Envie de rejouer
On aime
  • Que tout le monde joue en même temps
  • Les parties qui ne se ressemblent pas
  • La profondeur stratégique
On aime moins
  • Le prix des extensions
  • Certaines merveilles pas équilibrée
  • Perdre à cause de l'armée 🙂
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (10 Votes)
    • Brice AULAS

      Idem ! J’adore ce jeu (d’ailleurs je l’ai avec toutes ses extensions !)

    • http://www.avisdupublic.net Camille LATOUCHE

      En Favoris et partagé direct. EXCELLENT article est très très complet. Vraiment. Grand fan du jeu, je peux t’assurer que tu me donnes encore plus envie d’y jouer. Vivement ce W-E.

      • http://avisdupublic.net Benoît DECOOPMAN

        Oui ce jeu est vraiment sympa ! Super article aussi 🙂