Le Guerrier – Prince Captif Tome 2 – C. S. Pacat

Les éditions Milady sortaient simultanément les deux premiers tomes de la saga Prince Captif de C. S. Pacat. Alors que vaut Le Guerrier, second volume de la trilogie prévue?

Il est possible qu’il y ait quelques spoils pour les lecteurs qui n’ont pas lu L’Esclave, premier tome de la trilogie du Prince Captif, et dont la critique est disponible sur notre site.Couverture du second tome de la trilogie Le Prince Captif de C. S. Pacat, Le Guerrier

Un prisonnier de confiance

Après un premier tome long à démarrer et un peu limité, force est d’avouer qu’il y a un grand changement dans ce deuxième tome du Prince Captif. L’intrigue prend non seulement de l’épaisseur mais aussi de la profondeur à tous les niveaux, que ce soit dans l’intrigue principale, dans les jeux politiques ou dans les relations diplomatiques. Quel plaisir que de voir que les mots peuvent avoir plus d’importance que les armées !

Le lecteur a droit, dans Le Guerrier, à une description des stratégies militaires et politiques de Laurent, le prince de Vère, alors qu’il sait pertinemment qu’il se lance dans un piège perfidement tendu. On y trouve de plus une nouvelle entente entre Laurent et Damen, son esclave. Le prince d’Akielos, de par sa logistique militaire et son jugement des hommes, s’avère très complémentaire de Laurent, qui possède pour lui une excellente vision des trames et sous-entendus, pour notre plus grand plaisir. La moindre petite décision ayant des conséquences qui peuvent être irréversibles, la partie qui se déroule entre les différents protagonistes est bien plus vaste. Mais tout cela, le lecteur le découvre en même temps que Damen, et cette attente fait partie du charme de cette suite du Prince Captif.

Nous retrouvons également la première vraie scène homo-érotique de C. S. Pacat. Cette dernière la retranscrit merveilleusement bien, mêlant pudeur et retenue pour ne choquer personne, tout en la détaillant avec beaucoup d’émotions.

Un bouleversement ?

Une des principales évolutions de ce livre passe par donc par un changement des relations entre Damen et Laurent. La confiance du prince de Vère pour le prince d’Akielos se renforce nettement, et ce depuis que ce dernier lui a sauvé la vie, alors que Damianos commence à percer à jour ce qui se cache dans l’esprit tortueux du frère d’Auguste. Mais Damen voit également sous un autre angle son propre royaume et son demi-frère, ses pensées se bousculent. Et, alors que Laurent était attirant dans son inaccessibilité, son humanité lui permet de gagner en importance aux yeux du lecteur.

De nouvelles relations naissent avec les rencontres au fil de l’écriture, alors que d’anciennes se transforment.

De plus dans Le Guerrier, et comme son titre peut le laisser présager, la guerre se profile. Des armées se rassemblent, des embuscades se montent, des camps se préparent à la bataille. Tout ceci, comme le reste, fait montre d’une description claire et minutieuse. Les combats sont particulièrement bien retranscrits, avec toute la violence que cela peut engendrer.

Alors que L’Esclave était lent, long, certainement pour tout mettre en place, Le Guerrier est beaucoup plus fluide, plus tranchant, dans sa manière de voir le développement de la trame. Ces deux tomes se complètent très bien, une fois lancé dans ce second volume. L’écriture est toujours aussi bonne, mais la fluidité de la trame et l’enchaînement des événements rendent cette lecture bien plus intéressante, dans une atmosphère de sensualité et de force brute.

Vu les possibilités d’évolution par rapport à la situation finale, et le dépourvu dans lequel C. S. Pacat laisse le lecteur, le troisième tome paraît vivement attendu.

Pour les lecteurs qui veulent découvrir C. S. Pacat, l’auteure de Prince Captif, voici son site.

Le Guerrier - Prince Captif Tome 2 - C. S. Pacat
Un second tome bien plus entraînant que le premier, avec plus de rythme et plus de profondeur.
Style
Personnages
Intrigue
On aime bien
  • Le rythme de l'histoire
  • L'approfondissement des personnages
On aime moins
  • Retombe parfois dans quelques longueurs
3.9L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)