The X-Files – Saison 10 – Le pilote

Les deux agents du FBI les plus connus du paranormal reviennent presque 15 ans après pour une 10ème saison. Mulder et Scully ré-ouvrent les X-Files pour le meilleur et pour le pire.

15 ans d’attente pour retrouver les agents Mulder et Scully étaient-il suffisants ou pas assez pour cette série de référence des années 90 ? Une nouvelle saison, la dixième, vient de commencer et nous donnons notre avis sur le premier épisode que nous qualifions de pilote tant il paraît être un nouveau départ pour The X-Files.


Les mêmes et on recommence

The X-Files, c’est une ambiance unique qui commence dès le générique, à la manière de Game of Thrones. Une mise en scène qui tenait lieu de référence dès les années 90 et que n’égalent pas encore certains shows actuels. Un scénario sombre, une ambiance très lourde qui savait insuffler de la peur sans pour autant partir dans l’horreur et, bien sûr, des magouilles gouvernementales dignes de House of Cards. Deux agents du FBI enquêtent sur les fichiers classés X, ceux qui ne peuvent pas être résolus pour leurs caractères mystérieux, voire extraterrestres… Ça, c’était The X-files, la série. Après 2 films que nous ne retiendrons pas et une plâtrée de récompenses audio-visuelles, la série avait réussi, à mon sens, à prouver son potentiel et sa qualité. Les tournures alambiquées que commençait à prendre la série au tournant des années 2000 a eu raison d’elle et s’est arrêtée à temps. Mais dans notre mode de reboot, préquels et autres suites de films à succès, il semble que la série n’échappe pas à la règle.

Affiche The X-Files Saison 10 2016

Cette 10ème saison joue la carte de la modernité et balance dès le début les clichés de manipulation gouvernementale, réseaux sociaux et espionnage. Les deux agents, qui avaient tourné la page, n’ont d’autres choix que de revenir pour élucider une dernière affaire. Cette saison 10 de X-Files donne pour moi un sentiment entre StarWars – The Force Awaken et Fast and Furious. Les acteurs ont vieilli mais sont rappelés par quelque chose de plus grand qu’eux, le tout justifié par une « dernière » course. J’ai le sentiment qu’on a mis le paquet sur les raisons de leur reprise pour justifier le retour même de la série donnant une impression de trop. Alors que mes souvenirs de la série était dans le diffus et le petit détail, cette saison 10 semble partir dans l’opulence et le gadget visuel. Je suis très sceptique sur la suite de cette série qui semble vouloir rattraper un train qu’ils ont laissé il y bien longtemps.

La vérité est ailleurs…

  • Anne-Laure

    Petit avis un peu vrac après la clôture de cette saison 10 : 6 épisodes c’est beaucoup trop court pour développer certaines intrigues (je pense en particulier à l’épisode 6 **hey coucou je peux te faire un vaccin en 10 min top chrono**). Un cliffhanger de fin très lourd et en même temps, on ne peut pas dire que je ne m’attendais pas à ce que Scully prévoit de faire (c’est pas comme si les scénariste n’avaient pas été très insistants à propos du personnage en question). Les 2 mini mulder et scully sont des personnages auxquels je n’ai pas réussi à m’attacher. Et je réitère l’idée selon laquelle par instant Duchovny se rapproche plus de Hank Moody que de Fox Mulder (les scènes d’hallu sous champignons, la bagarre de l’épisode 6 etc). Il n’y a plus ce petit frisson de peur non plus que l’on pouvait avoir dans les années 90 (bon j’aime pas les séries trop effrayantes, mais je peux comprendre que ça manque parce que ça faisait la marque de la série quand même). L’homme a la cigarette a nettement perdu en charisme… Bref j’étais contente de retrouver le duo de choc mais y a un peu de boulot pour améliorer ça (même si ça se laisse regarder).

    • Benoît Decoopman

      Je viens de terminer aussi. Je te rejoins totalement! Critique inc 🙂

  • Anne-Laure

    J’ai bien aimé les premiers épisodes. Peut-être la nostalgie … En tout cas, c’est assez sympa d’avoir gardé le générique original. Assez cool aussi de voir qu’ils sont tous revenus (y compris l’homme à la cigarette, je croyais qu’il était mort depuis le temps^^). Par contre, dans les premières minutes, voir un David Duchovny fringué à la mode Californication alors qu’on est devant X-files, difficile de ne pas penser à son rôle d’écrivain défoncé…
    Au final, tout le monde semble descendre cette 10eme saison… je n’ai pas le même ressenti ^^.

    • Benoît Decoopman

      Oui le coté nostalgie était là, mais passé les 15 premières minutes où ils balancent tout d’un coup, je suis redescendu. Cette saison ne semble pas mauvaise, juste vouloir coller au « style actuel » en perdant un peu de ce qui faisait l’authenticité de la série.

    • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

      Je prends la conversation en cours de route.
      Le problème avec ce type de séries qui redémarre après X années d’inactivé c’est de fournir de nouvelles innovations. C’est comme le reboot de vieilles émissions TV (roue de la fortune, c’est mon choix, etc …), on tombe souvent dans les travers nostalgiques associés à un manque d’innovation.