Critique – Grey’s anatomy – Saison 10

Grey’s anatomy : on prend les mêmes et on recommence. Critique de la dixième saison.

Inutile de présenter Grey’s anatomy, la célèbre série médicale créée par Shonda Rhimes. Depuis le début de la série les personnages ont bien changé et ont vécu de multiples catastrophes et rebondissements. Dans cette dixième saison de Grey’s anatomy, pas de réels changements, mais la préparation du départ d’un personnage important.

Où en étions nous à la fin de la saison 9 de Grey’s anatomy?

A la fin de la neuvième saison de Grey’s anatomy, nous laissions le Grey Sloan Memorial en pleine tempête, au sens propre comme au sens figuré. Connue pour ses finals explosifs, la série nous tenait en haleine grâce à un gros cliffhanger.

C’est au moment où le groupe électrogène tombe en panne et que l’hôpital se retrouve plongé dans l’obscurité que Meredith (Ellen Pompeo) commence à accoucher. Le bébé se présente mal, il faut lui faire une césarienne dans le noir. Le second enfant de l’héroïne de Grey’s anatomy naît finalement en bonne santé. Tout se passe bien jusqu’à ce que Meredith déclenche une hémorragie grave alors que son interne Shane Ross (Gaius Charles) la recoud. Bailey (Chandra Wilson), qui est en pleine crise de confiance en elle après avoir été mise en cause dans la mort de plusieurs patients par contamination bactérienne, se voit contrainte d’intervenir d’urgence pour sauver Meredith. Finalement, Bailey parvient à la sauver. Pour la remercier, Meredith et Dereck (Patrick Dempsey) décident d’appeler leur enfant comme le médecin qui l’a sauvée.

De son côté, April (Sarah Drew) est toujours partagée entre Matthew avec qui elle doit se marier, et son amour pour Jackson (Jesse Williams). Après avoir cru que Jackson s’était fait tuer dans l’explosion d’un bus, April démontre par une réaction excessive qu’elle tient beaucoup plus à lui qu’elle ne le devrait. Elle confirme cela en finissant par avouer au jeune homme que c’est lui qu’elle veut.

Suite à leurs désaccords concernant le fait d’avoir un enfant, Cristina décide de rompre avec Owen (Kevin McKidd, Percy Jackson : le voleur de foudre). Depuis le début de Grey’s anatomy, elle se sait faite pour la chirurgie, mais pas pour la maternité. Elle sait qu’il n’arrivera pas à faire le deuil de son désir d’enfant et prend la décision de mettre un terme à leur relation.

Alex Karev (Justin Chambers) avoue à Arizona (Jessica Capshaw) qu’il est fou amoureux de son interne, Joe (Camilla Luddington), mais qu’il a peur de le lui dire de peur qu’elle soit aussi détraquée que ses précédentes copines. Il décide finalement de se lancer et d’embrasser Joe qui ressent la même chose que lui.

A la fin de la saison 9 de Grey’s anatomy, le couple formé par Callie (Sara Ramirez) et Arizona est lui aussi mis à mal. Arizona cède aux avances de sa collègue Lauren et finit par coucher avec elle. Peu de temps après, Callie comprend que sa compagne l’a trompée. Entre trahison et vieilles rancunes, le couple se déchire.

De son côté, le docteur Weber trouve Franck, le technicien qui était censé réparer le groupe électrogène de l’hôpital. Celui-ci est allongé par terre, près de l’installation électrique, terrassé par un infarctus. Weber le secourt et Franck annonce qu’il a tout réparé et lui donne les dernières consignes pour remettre le dispositif en marche. L’électricité revient mais Weber a disparu. L’épisode final de la neuvième saison de Grey’s anatomy se conclut sur une scène du docteur, sur le sol et inconscient, visiblement victime d’une électrocution en ayant rebranché le groupe électrogène.

Affiche de la saison 10 de Grey's anatomy

Les personnages « historiques » de Grey’s anatomy

A quoi s’attendre dans cette dixième saison de Grey’s anatomy?

Cette dixième saison de Grey’s anatomy va principalement s’articuler autour de plusieurs axes. Le premier tourne autour de la question suivante : comment allier vie familiale et vie professionnelle? Dereck et Meredith, suite à la naissance de leur second enfant, vont devoir mener de front leurs rôles de parents et leurs rôles de médecins réputés. Se consacrer pleinement aux deux aspects de cette vie va être compliqué d’autant que de grandes opportunités professionnelles vont se présenter aux deux médecins.

Le second axe de cette dixième saison de Grey’s anatomy s’articule autour de la relation qui unit nos deux âmes-sœurs inséparables, Meredith et Cristina. Cette dernière, dotée d’une ambition à toute épreuve, reproche à Meredith de délaisser sa carrière de médecin, de mettre entre parenthèses son talent de chirurgien au profit de sa vie de mère de famille. Les deux protagonistes vont entretenir des relations tendues tout au long de cette saison de Grey’s anatomy.

Sur un troisième axe, la saison 10 de Grey’s anatomy va longuement s’appesantir sur le couple formé par Callie et Arizona. Suite à l’infidélité de cette dernière, les deux amantes se sont séparées. Les deux femmes vont devoir apprendre à gérer la séparation sur le plan familial et professionnel. Vont-elles parvenir à recoller les morceaux?

D’autres aspects vont être traités au cours de cette saison de Grey’s anatomy. Il s’agira notamment de la question du rétablissement du Docteur Weber, qui a survécu, contrairement à l’interne Heather (Tina Majorino aussi vue dans Veronica Mars) qui a elle aussi été électrocutée en voulant le secourir. Après son électrocution, l’homme devient l’un des patients de l’hôpital dans lequel il travaille. Confronté au regard de ses collègues, il va s’avérer être un patient difficile et fier. D’autre part, l’hôpital, détenu par bon nombre des personnages principaux de Grey’s anatomy, traverse une mauvaise passe. Le Grey Sloan Memorial est confronté à des soucis financiers. Les membres du conseil d’administration vont devoir faire des efforts pour le maintenir à flot. Par ailleurs, d’un point de vue sentimental, la relation entre Alex et Joe va évoluer et April va (enfin !) faire un vrai choix entre ses deux prétendants.

Mais en fin de compte, le vrai point d’orgue de cette saison de Grey’s anatomy, c’est l’organisation du départ d’un des personnages phares de la série. Dès le début de la saison 10, Sandra Oh, qui incarne le docteur Yang depuis le premier épisode de Grey’s anatomy, annonce publiquement son départ à la fin de la saison. Contrairement à d’autres départs surprises ou précipités dans la série, les scénaristes ont donc eu du temps pour développer et écrire une fin digne de ce nom pour le personnage central et historique de Grey’s anatomy. Le départ de Cristina est préparé avec soin, les spectateurs tout comme les personnages de la série, s’habituent peu à peu à l’idée de lui dire au revoir.

Le final de la saison 10 signe aussi le départ de deux autres personnages de Grey’s anatomy mais voit également l’arrivée de Maggie Pierce, une nouvelle protagoniste qui n’arrive pas au Grey Sloan Mémorial par hasard et qui pourrait bien réserver une surprise de taille. Du changement s’annonce également pour Meredith et Dereck…

Une série sur le déclin ?

Aucun doute, allier cas médicaux complexes et relations personnelles (amicales et amoureuses) entre médecins particulièrement attachants est une recette qui fonctionne, à l’instar de Dr House, Urgences ou Private Practice. Malheureusement, au bout de dix saisons, Grey’s anatomy lasse et s’essouffle. La série tire trop sur la corde et ne parvient pas à se renouveler. Dans cette dixième saison de Grey’s anatomy, peu de nouveautés donc et des trames secondaires parfois peu abouties ou mal développées (la relation d’Alex avec son père par exemple). Comme toujours, la saison 10 comprend son lot de ruptures, de rabibochages, de catastrophes, de morts et de décisions difficiles. Dans Grey’s anatomy, on reprend les mêmes ficelles et on recommence même si on sent qu’effectivement les personnages ont muri et sont devenus des adultes avec des responsabilités.

En 10 ans de Grey’s anatomy, il s’en est passé des choses… et peut-être trop. Le nombre de catastrophes qui se sont abattues sur l’hôpital et ses personnages est purement ahurissant : prise d’otage, décès parmi les médecins, crash aérien, ouragan, accident de ferry, patient piégé, accident de voiture, effondrement d’une rue, explosion dans un centre commercial, etc. Il semble plus que risqué de vivre à Seattle et d’entrer dans cet hôpital. Après tous ces événements traumatisants, on se demande encore comment les personnages parviennent à vivre sans réelles séquelles. Il ne s’agit certes pas d’une série réaliste mais plus les faits s’enchaînent, plus Grey’s anatomy s’enlise dans la sphère de l’improbable.

Le final de cette dixième saison ne s’achève par sur le décès tragique d’un personnage (bien qu’on n’en soit pas passé loin), ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps dans Grey’s anatomy. Par contre, on repasse par l’habituelle case « catastrophe » avec une explosion dans un centre commercial. Le dernier épisode laisse un goût amer car il n’ouvre pas de réelles perspectives quant à la suite de la série et, de ce fait, déçoit. Certes, Maggie Pierce, le nouveau médecin, fait une révélation étonnante qui pourrait surprendre et créer un beau rebondissement si elle n’était pas totalement incongrue et déjà vue. En achevant cette saison, j’ai clairement eu la sensation que la série avait fait le tour de la question et que les possibilités scénaristiques réellement intéressantes s’amenuisent sévèrement. La série se laisse encore regarder mais certains aspects deviennent fatigants à force de durer ou de se répéter. Peut-être faudrait-il songer à ne pas poursuivre Grey’s anatomy encore trop longtemps…

Pour conclure Grey’s anatomy n’est pas une mauvaise série, mais elle arrive en bout de course. La saison 10 n’apporte pas de renouveau et joue sur une recette de fabrication vue et revue mais qui fonctionne puisque les spectateurs sont toujours au rendez-vous. On se donne rendez vous pour la onzième saison.

Pour en savoir plus sur Grey’s anatomy :

Critique - Grey's anatomy - Saison 10
Grey's anatomy saison 10 n'apporte pas de renouveau à la série. Les intrigues et les personnages utilisent les mêmes recettes qui ont fait leur succès. La saison est un long prélude au départ de Cristina Yang. Grey's anatomy donc est une série qui parvient à nous retenir dans ses filets mais qui semble arriver à bout de souffle.
Scénario
Mise en scène
Acteurs
Image et son
On aime bien
  • La mise en place du départ de Cristina Yang
  • Les personnages "historiques" plus mûrs et plus posés
On aime moins
  • Le manque de nouveauté, de renouveau, et l'essouflement de la série
  • Le manque de perspective d'avenir
  • Les personnages des nouveaux internes
3.2Note Finale
Note des lecteurs: (6 Votes)
    • http://avisdupublic.net/ Camille LATOUCHE

      Comme le dirait notre cher Derek :

      Aujourd’hui est une belle journée pour sauver des vies…

      Pour en revenir à la série, il est vrai que ça commence à tourner un peu (beaucoup) en rond dans cette dixième saison. Il est temps que cela se termine.