Critique – Scandal – Saison 3

Après les critiques des deux premières saisons, c’est cette fois notre avis que nous donnons sur la troisième saison de Scandal.

Le B613, désormais sous la direction Jack Ballar, le Président Grant et son équipe vont devoir travailler d’arrache-pied pour la réélection malgré les affaires d’infidélité qui entache l’image de la famille présidentielle. Le problème : Olivia Pope et son équipe travaillent pour le camp adverse !

Scandal Saison 3 - Poster

Des scandales à m’en plus finir.

Attention : cet article peut contenir des spoilers sur les saisons d’avant.

Je le disais dans ma précédente critique, la seconde saison de Scandal ne m’avait pas laissé un agréable souvenir sur la dernière moitié de la saison. La chute du B613 – celui qui avait formé Huck – relançait l’intérêt pour cette troisième saison. Cette fois, le scandale éclate d’entrée de jeu : Fitz et Olivia sont amants et toute l’Amérique est au courant ! La côte de popularité du Président Grant n’a jamais été aussi basse et l’on ajoute au tableau un outsider politique (joué par Lisa Kudrow) qui va généreusement se servir de cette affaire pour la course à la présidence. Pire, la vice-présidente décide également de quitter le navire et de tenter sa chance de son côté. Alors que tout va mal, une autre mauvaise nouvelle vient torpiller le moral de Fitz Grant : Olivia Pope travaille pour son adversaire.

Scandal Saison 3 - 2

Tiens ! Je l’ai déjà vu quelque part…

Enfin ! C’en est plus ou moins terminé de l’idylle Pope/Grant, et cela laisse place désormais à ce qui me motive plus : les machinations politiques ! Les coups bas sont au rendez-vous pour grappiller des voies et devenir la personne la plus puissante du monde (enfin, selon les dires des américains). J’attendais presque avec hâte les crasses qu’allaient se balancer les deux camps : un vrai régal !

Un second souffle bienvenu.

La seconde saison de Scandal, après la tentative d’assassinat contre le Président façon JFK avait atteint son point culminant, pour retomber à plat dès la révélation – et la mort – du commanditaire. Mais heureusement, les scénaristes ont travaillé dur pour que Scandal regagne de l’intérêt et cette course à la présidence, entrecoupée de scandales en tout genre, de manœuvres politiques et de beaucoup d’autres faits permettent au spectateur que je suis de regarder les épisodes sans tomber dans la monotonie. Jusqu’au dernier moment du dernier épisode, Scandal nous fait douter sur l’identité de la personne accédant aux plus hautes responsabilités et c’est le genre de suspense qui manquait fortement. Ils arrivent même à approfondir les histoires annexes des personnages de second plan apportant encore une bouffée d’air frais à Scandal.

Scandal Saison 3 - Huck

Nous en apprenons plus sur les origines de Huck

Mais tout n’est pas rose non plus dans cette troisième saison de Scandal. Tout d’abord, la relation conflictuelle entre Fitz, Mellie et Olivia revient encore et toujours sur le devant de la scène et rend le personnage du Président Grant de plus en plus antipathique. Un exemple ? Lorsque Fitz apprend que Mellie a une liaison avec son meilleur ami, il n’hésite pas à aller lui casser la gueule en pleine réunion d’état-major alors que lui-même n’hésite pas a culbuter Olivia dans tous les recoins de la Maison Blanche… Autre fait qui me répugne, c’est la tendance des scénaristes à vouloir intégrer les personnages principaux – ici Olivia Pope et son père – dans une histoire complexe d’espionnage et terrorisme international depuis l’enfance… Crédibilité zéro ! Certaines scènes traînent en longueur et l’envie ne manquait pas de me titiller pour forcer l’avancée de la diffusion.

Pour finir, cette troisième saison de Scandal relance fortement l’intérêt de la série et malgré ses défauts, elle est actuellement la meilleure des trois saisons de la série. Et après avoir vu le final, j’ai grand hâte que la diffusion de la quatrième saison démarre.

 Scandal – Les Bonus

Vous pouvez lire d’autres critiques sur Allocine.

Critique - Scandal - Saison 3
Scandal a appris de ses erreurs et ravive l’intérêt des spectateurs dans cette troisième saison.
Acteurs
Scénario
Mise en scène
Images et son
On aime bien
  • Une renaissance des plus surprenantes
  • La course présidentielle !
  • Jake Ballard dans le rôle du méchant !
On aime moins
  • La densification de l'intrigue
  • Encore le duo Pope/Grant
3.9L'avis
Note des lecteurs: (1 Vote)