Critique – Secret Agency

Entre Kick-ass et Kingsman, découvrez la fabuleuse Secret Agency dans notre critique.

Megan Walsh, alias N°83, est une orpheline éduquée au milieu d’autres jeunes filles pour devenir des assassins. Seulement Megan ne rêve que d’une chose : vivre comme toutes les autres adolescentes. Lors d’une mission visant à capturer une dangereuse trafiquante d’armes du nom de Victoria Knox, Megan est laissée pour morte. Réalisant cette chance, la jeune fille va alors commencer une nouvelle vie…

Secret Agency poster

Secret Agency, l’éducation de jeunes tueuses en herbe.

Ce qui a attiré mon œil pour le visionnage, c’est le casting du film : Samuel L. Jackson dans le rôle d’Hardam, le directeur de l’Academie Prescott, Jessica Alba/Victoria Knox (Sin City : J’ai tué pour elle), Sophie Turner/N°84 (Games of Thrones) ou encore Hailee Steinfield (La Stratégie Ender). Je ne jetterai pas la pierre au jeu d’acteur qui est plus que correct pour un film du genre. C’est même agréable de découvrir Sophie Turner dans le rôle d’une garce, surtout après son rôle de souffre-douleur dans Games of Thrones.

J’avoue ne pas avoir entendu parler de ce film avant d’en voir la jaquette et c’est normal : Secret Agency est un film indépendant sorti directement en DVD chez Lionsgate. De plus, le synopsis m’a intrigué : cela avait du potentiel. Mais est-ce suffisant ? Secret Agency est un film de comédie/action pour adolescentes. J’insiste sur ce point parce que le public masculin va avoir du mal à accrocher à l’histoire d’une ado qui découvre ce qu’est le lycée. Après, on tombe dans beaucoup de clichés dont nous avons été les spectateurs dans les séries américaines du même genre.

Secret Agency : un film indépendant agréable et correct.

L’histoire de Secret Agency est malheureusement trop prévisible. Les clichés d’une jeune fille découvrant ce qu’est une adolescence normale s’enchaîne de manière plutôt fluide même si le scénario réserve quelques surprises malheureusement trop peu nombreuses. Les scènes d’actions sont bien chorégraphiées et relativement faciles à suivre : la fameuse caméra dynamique est moins vomitive que dans les blockbusters actuels. L’autre point noir selon moi, c’est que Secret Agency n’est pas à la hauteur des moyens mis en place. Je persiste à penser que le film avait du potentiel mais qu’il est mal exploité.

Secret Agency - Samuel L. Jackson

Au final, Secret Agency est un petit film avec de grands acteurs qui demeure plaisant et l’on s’amuse à essayer de deviner quel cliché va bientôt apparaître à l’écran. Secret Agency aurait pu être un très bon film mais finalement, ce n’est qu’un film correct sans réelle surprise.

Pour une autre critique de Secret Agency : Au Feminin

Critique - Secret Agency
Secret Agency a beau être un film indépendant, c’est loin d’être le pire film Direct to DVD que j’ai vu jusqu'ici.
Acteurs
Scénario
Mise en scène
Images et son
On aime
  • Quelques surprises dans le scénario
  • Un casting important
  • Pas de caméra dynamique vomitive
On aime moins
  • Trop prévisible
  • Bourré de clichés
  • Potentiel mal exploité.
2.5L'avis
Note des lecteurs: (0 Vote)