Critique – Marvel’s Agents of SHIELD Saison 1

Critique de la Saison 1 de la série Marvel’s Agents of SHIELD

Marvel’s Agents of SHIELD saison 1 s’est achevée récemment. C’est l’heure de la critique.

L’univers Marvel est en effervescence depuis plusieurs années avec notamment les franchises Iron-Man, Thor, Captain America. Marvel’s Agents of SHIELD nous raconte les aventures d’une équipe dirigée par l’agent Coulson qui, je vous le rappelle, est décédé dans le film Avengers. Si les cinq premiers épisodes de Marvel’s Agents of SHIELD sont proches de la calamité (manque d’intérêt des personnages, manque de profondeur scénaristique), la série a su s’adapter et est parvenue à s’améliorer considérablement. Passé le temps d’adaptation, l’équipe dirigée par Coulson, qui se compose de deux grands scientifiques, une experte en informatique et de deux agents spéciaux, nous propose des aventures sans réel fond. Un peu comme Almost Human, le fil rouge n’est pas arrivé assez tôt. Si des événements et des situations importantes surviennent et proposent une ouverture dans les premiers épisodes, on regrette le manque de profondeur de la ligne qui au final s’arrête bien trop tôt. En revanche, il faut reconnaître qu’une fois les 7-8 premiers épisodes de cette saison 1 de Marvel’s Agents of SHIELD achevés, la série prend une toute autre ampleur et une grande aura s’en dégage. On retrouve l’aspect magique qui enchante les yeux et les oreilles lorsque l’on regarde un film MARVEL. Le scénario s’est petit à petit mis en place, et plus Marvel’s Agents of SHIELD avance, et plus la trame se complexifie avec de multiples rebondissements et trahisons. Un point important à noter est la présence en guest dans plusieurs épisodes de Samuel L. Jackson en tant que directeur du SHIELD. S’il est peu présent, ses apparitions sont toujours fraîches et apportent une saveur exquise à la série. Enfin, je regrette également le dernier épisode que je trouve un peu facile.

Marvel’s Agents of SHIELD

Les acteurs

Si au début il n’y a que Clark Gregg qui tient la maison, les autres acteurs commencent à apporter une contribution intelligente au fil du temps. Comme dit précédemment, Jackson apporte sa classe et son charisme.

Le scénario et la mise en scène

Clairement en retrait dans un premier temps, on se délecte de savoir que Marvel’s Agents of SHIELD monte et monte encore. Si au début on est proche du zéro pointé, les dix derniers épisodes sont d’un niveau tout à fait acceptable. Attention toutefois, le dernier épisode est vraiment trop facile. Enfin, je tiens à signaler que les dialogues sont parfois très moyens.

Image et son

On sent que la MARVEL n’est pas loin, les images sont relativement belles et de qualité. La bande son est agréable, mais sans plus.

Pour conclure cette critique de Marvel’s Agents of SHIELD saison 1, la série a été très poussive au début. Au courts du temps, Marvel’s Agents of SHIELD s’est révélée une bonne petite série mais il a fallu du temps. Ce temps perdu a également causé la perte de beaucoup de téléspectateurs. Le paysage a semblé s’éclaircir dans la seconde partie de cette saison 1 et on espère que la série continuera ainsi.

Le mot de la fin concerne une autre critique que je vous incite à lire ici. Vous pouvez également lire notre preview sur le pilote de Marvel’s Agents of SHIELD.

Critique - Marvel’s Agents of SHIELD Saison 1
Scénario et mise en scène
Les Acteurs
Image et son
On aime bien
  • L'univers
  • La seconde partie de la saison
  • Les possibilités
On aime moins
  • Les 7-8 premiers épisodes
  • Les lacunes scénaristiques
3.3Note Finale
Note des lecteurs: (5 Votes)
  • http://avisdupublic.net Benoît DECOOPMAN

    Je te rejoins sur cette analyse. Ce que je remarque, c’est que la série n’a pas d’identité propre. Elle est rattaché aux films Marvel. Elle commence à trouver sa placer vers la fin. Mais c’est long… On reste accroché grâce aux guests.