Interstellaires – Mylène Farmer

Critique de l’album Interstellaires de Mylène Farmer. A l’inverse d’Adèle (et son album 25) qui s’est laissée aller à la facilité, nous allons voir que Mylène a pris des risques.

Lorsque Mylène Farmer sort un album c’est toujours la même chose. Une attente extrême de ses fans, toujours plus nombreux, des mots doux lorsqu’ils donnent leur avis sur ledit album, et, surtout, un mysticisme absolu. En effet, l’engouement du public français envers Mylène Farmer tient presque du religieux. Interstellaires est sorti il y a quelques jours à peine. Après plusieurs écoutes, voici mon avis sur un album différent des précédents.

L’opposé de 25 d’Adèle

Si Adele n’a pris aucun risque en poussant ses chansons uniquement (ou presque) sur son seul organe vocal, Mylène Farmer prend le parti d’innover un peu son répertoire. Les tempos sont variés et les arrangements également et aucune chanson ne ressemble franchement à une autre. Le pari était risqué, d’autant plus qu’Interstellaires a été entrepris sans son éternel proche : Laurent Boutonnat.

Affiche de l'album interstellaires Mylène Farmer

Un album interstellaires, vraiment ?

Un album homogène

Il devient rare de voir un album homogène, cohérent et agréable. Je reprends un peu l’expression de nos collègues de chartinfrance.net mais ce qu’ils disent est tellement vrai. Les textes sont travaillés et en parfaite osmose avec le titre de l’album, le tout dans une atmosphère très positive ce qui représente un tournant radical dans l’univers de la chanteuse dont les chansons les plus connues sont plutôt olé-olé.

L’univers Interstellaires pour tous

La voix de Mylène Farmer est posée et maîtrisée depuis bien longtemps. Cependant, malgré un public déjà très présent, la chanteuse ne faisait pas toujours l’unanimité. Avec Interstellaires, elle signe un album contemporain et bourré d’optimisme et qui fait du bien en ces temps si désastreux pour notre civilisation. A l’inverse d’Adèle, elle prend un risque, celui de perdre une partie de son public et/ou de le décevoir avec des chansons interstellaires.

Interstellaires - Mylène Farmer
Un très bel album, complet et positif qui contraste avec les habitudes de la chanteuse.
Arrangements
Composition
Ambiance
On aime bien
  • Les textes
  • La composition
  • L'ambiance générale
On aime moins
  • Il manque THE HIT
4.2L'avis
Note des lecteurs: (20 Votes)
  • Fabien

    Bon, pour être franc je suis fan de Mylène depuis 1986… J’achète ses albums, ses singles… The fan comme on dit.. J’en ai toujours entendu des vertes et des pas mûres sur cette chanteuse. En même temps, c’est ça qui me plait. Mylène Farmer ne laisse jamais personne indifférent.
    Je vais essayer d’être le plus objectif possible sur cet album.
    En sachant que ce n’est pas facile pour moi… Sacrilège, dire du mal de Mylène…
    Je trouve que sa voix très douce est bien mise en avant. Les textes sont moins torturés et peut-être un peu plus facile d’accès pour la compréhension.
    La musique, et c’est important de le signaler, Mylène Farmer a composé énormément de titres de cet album avec l’aide de son producteur américain.
    Ce qu’elle laissait avant à Boutonnat.
    Les mélodies sont moins fortes, moins ryhtmées.. Il n’y a plus les gimmicks made in Laurent Boutonnat que j’aimais beaucoup.
    Pour moi, ce n’est pas son meilleur album, mais je n’ai vraiment pas été déçu.. Je rêve d’entendre « City of love » ou un « C’est pas moi » en live… dans cinq six ans, peut être !
    A bientôt..
    Fabien (très content de connaître ce site)

    • http://camillelatouche.com/ Camille LATOUCHE

      Bonjour Fabien,

      Je suis assez d’accord avec ton ressenti. Et pour les fans de Mylène, j’avoue que la confrontation des avis -surtout négatif vs. fan- est parfois délicate. Cependant, j’ai bien aimé son album et comme tu l’écris si bien ses textes sont accessibles. Bref, content qu’AVDP te plaise.

      N’hésite pas à rédiger ta propre critique si le coeur t’en dit ;).

      A bientôt,