Critique – Caribbean Dandee – Caribbean Dandee

En cette année 2015, le rappeur JoeyStarr signe son grand retour, mais il n’est pas venu seul. Il vient avec un de ses anciens compères, Nathy. Ce duo, tout comme l’album, s’appelle Caribbean Dandee. Que vaut ce tout dernier projet ? Réponse dans cette critique.

Tout le monde connait JoeyStarr et ses débuts dans NTM, donc on ne va pas l’introduire, mais, par contre, plusieurs d’entre vous doivent se poser la question : qui est Nathy ?
Nathy est dans le monde de la musique depuis pas mal d’années puisqu’on a déjà pu l’entendre au côté de JoeyStarr dans le groupe B.O.S.S. et également dans la musique Le son qui tue de Rohff, mais Nathy n’a jamais vraiment percé.

Retournons dans le vif du sujet, la critique !

Carribean Dandee CoverOn va commencer par parler du second single de Caribbean Dandee : L’arène. L’arène est dans la continuité de Mamy de son ancien projet Egomaniac. JoeyStarr reprenait le morceau de Mamy Blue de Nicoletta. Ici L’arène est une reprise de La Foule d’Edith Piaf. Un morceau réussi qui se place dans les meilleurs titres de l’album.

Retournons sur le premier single du projet, Dans mon secteur Remix. Comme son nom l’indique, Dans mon secteur Remix est une reprise d’une de ses vieilles musiques. Sauf qu’ici, à cause de l’instru’ assourdissante et des cris de JoeyStarr, contrairement à l’original, le son est transformé en une musique complètement indigeste.

On arrive au premier et au plus gros problème de ce Caribbean Dandee. JoeyStarr dit, dans un interview, ne pas s’intéresser à ce qui se fait à côté dans le monde de la musique. Malheureusement ça se ressent ! Caribbean Dandee, au lieu d’être old school comme JoeyStarr aime à faire, est surtout en retard. Il est un peu sur la vibe rap electro, avec des sonorités Dubstep. Un style datant de 2010.

Qui dit Dub, dit grosse basse. Ça peut être sympa et réussi, même en 2015, mais si on assortit ça avec la voix de JoeyStarr, la musique peut rapidement devenir un boucan énorme et inécoutable. Malheureusement pour Caribbean Dandee c’est le cas.

Pour ce qui est de Nathy, il n’est pas assez mis en avant. Et quand il rappe, il nous donne l’impression de vouloir copier son mentor JoeyStarr. Il veut prendre la même rage, le même ton de voix. Et c’est dommage !
Heureusement qu’il retrouve son univers reggae dans la seconde partie de l’album. Nathy est plus agréable à écouter quand il chante que quand il rappe comme dans les titres Paris par Nuit, et Sun is Shining.

L’album est donc décevant. La dernière partie, composée de 31 secondes, Tais-toi et surtout Décollage est horrible. Heureusement que le tout est relevé par quelques sons comme Sun Is Shining, Ici j’ai et le single L’arène.

Critique - Caribbean Dandee - Caribbean Dandee
Le retour de JoeyStarr est plus que décevant. Heureusement que quelques titres de ce Caribbean Dandee relèvent un peu le niveau.
Composition
Arrangements
Ambiance
On aime bien
  • Les sons Reggaes
  • L'arène
On aime moins
  • Beaucoup de bruit
  • La dernière partie de l'album
2.4L'avis
Note des lecteurs: (9 Votes)